Oorok

OOROK

Création et reproduction

Tout comme le Demi-Orc, cette race est le résultat d’une union entre un Orc et une Elfe. Cette relation peu, ou non, être établie sous la contrainte. En effet, certains Elfes aspirent à créer «l’être suprême», un guerrier alliant l’agilité et la force. D’autres sont moins enclins à cette idée et y sont plutôt soumis par la force. D’ailleurs, les Elfes qui survivent au viol rejettent généralement leur rejeton.

Rites et coutumes

Les Ooroks errants rejoignent souvent les rangs d’autres Orcs, d’Humains ou bien d’autres Ooroks mais suivent principalement les us et coutumes des Orcs.

Relation et style de vie en Sindar

Les autres Orcs les voient souvent comme un atout sur les champs de bataille. Par contre, ils vont généralement tenter de les asservir afin d’éviter qu’ils ne prennent le dessus et s’en servent en premières lignes au combat.

Plusieurs groupes d’Ooroks se sont créés afin de mener les raids à leur façon. Une compétition s’installe alors entre eux et les Orcs pour les butins et les territoires.

Puisque qu’ils sont responsables de l’ouverture du Livre d’Efrava et de l’apparition des Damnés, ils subissent l’ire des autres races.

Description

Les Ooroks affichent une peau à la caractéristique teinte grise. Ils sont aussi musclés que les Orcs, mais plus effilés et agiles. Ils portent en général des vêtements et des armures de meilleure facture que celles des Orcs, mais préfère l’utilité à l’esthétisme.

Prérequis

  • Crocs
  • Oreilles pointues
  • Maquillage gris ou argenté