Nain

NAIN

Création et reproduction

Les légendes naines disent que le premier d’entre eux fut formé par une coulée de lave qui, en refroidissant, aurait pris vie et se serait extirpé de la pierre volcanique. Grâce à ses talents innés, il aurait conçu les outils pour façonner dans le platine une conjointe à son image.

La famille est très importante pour les Nains. Les mariages ne sont pas arrangés et les enfants restent au domicile familial jusqu’à un âge avancé. D’ailleurs, des chambres sont souvent ajoutées pour accueillir une bru ou un gendre. Malgré le soin qu’ils apportent à leurs enfants, les Nains ne sont pas très prolifiques et il est rare de compter plus de deux naissances par couple.

Rites et coutumes

Les légendes et les conteurs sont très prisés et chaque histoire ou anecdote sont en peu de temps enjolivées, remaniées et exagérées au grand plaisir des auditeurs. Les chants de guerre et d’aventure ont toujours la cote auprès des jeunes qui s’attroupent en grand nombre autour des conteurs les plus éloquents. Toutefois, les Nains sont très réfléchis et évitent d’agir dans la précipitation. Ainsi, les jeunes ne sont pas têtes brûlées comme peuvent l’être les Humains à un âge similaire.

Outre lors des soirées de contes, ils se réunissent régulièrement autour de banquets bien arrosés où les tables ploient sous les rôtis, les méchouis, les venaisons, les poulardes et autres victuailles.

Relation et style de vie en Sindar

Riches de leurs ressources, les Nains sont devenus rapidement des marchands redoutables avec lesquels la négociation n’est pas aisée. De plus, comme ils sont souvent les seuls avec qui l’achat de certains matériaux rares ou précieux est possible, ils profitent bien de cet avantage.

Ils sont aussi des aventuriers robustes qui apprécient les combats musclés et vivent facilement en milieu sauvage. Ils sont des compagnons joyeux auxquels il en difficile de faire perdre leur rire puisque toute mésaventure est ensuite un prétexte à une histoire rocambolesque au coin du feu.

La plupart des Nains ne comprennent pas la culture elfique; certains évitent et méprisent carrément les Elfes, mais d’autres commercent volontiers avec eux et s’entendent relativement bien.

Les Orcs et les races qui en descendent leur sont par contre moins sympathiques. Si une rencontre ne se termine pas nécessairement en affrontement, les Nains savent rarement retenir leur langue quand vient sur celle-ci une réplique cinglante…

Néanmoins, les Humains forment souvent des alliés auxquels les Nains sont fidèles. Ils développent rapidement des liens forts, quoique jamais un couple n’ait pu produire d’enfant.

Description

De petite taille, mais très robustes, ils se démarquent par leur caractère bourru et par leur barbe ornée de tresses et de joyaux. Leurs vêtements sont à leur image : robustes, mais de grande qualité, des tissus épais et ornés de moult détails. Ils apprécient évidemment les pierreries et les métaux de toute sorte et en incluent une multitude dans leurs parures. Mais, avant tout, ils cherchent à arborer des vêtements et des ornements pratiques, même s’ils ne les portent pas dans l’intention de se battre ou de voyager.

Prérequis

  • Barbe luxuriante
  • Taille maximale : 5 pieds 5