Elfe

ELFE

Création et reproduction

Errants dans les forêts bien des années avant que les premiers humains n’aient commencé à former de multiples civilisations et des œuvres de toutes sortes, les Elfes ont toujours préféré leur habitat d’origine et sont peu enclin à quitter leurs hautes futaies.

Bien que très anciens, ils ne peuvent dire eux-mêmes avec certitude comment ils apparurent sur Eklaizia. Certains croient que les Dieux les auraient créés à leur image, d’aucuns pensent qu’ils sont plutôt des enfants de Zarrek, créatures de la forêt. En tous les cas, ils ne doutent point d’une affiliation divine et se montrent peu humbles à ce sujet. Qui plus est, leur facilité déconcertante à utiliser la magie ainsi que leur grande longévité, au-delà de plusieurs siècles, ajoutent à ce sentiment de supériorité.

Malheureusement, les Elfes font peu d’enfants. Que ce soit à cause d’un rythme de vie trop lent où ils ne se pressent pas de procréer comme les humains, ou par une faible fertilité, une femme Elfe n’aura que rarement plus de deux ou trois enfants dans toute son existence. Ces enfants sont néanmoins chéris et de grandes cérémonies accompagnent les naissances et la fin de l’enfance.

Rites et coutumes

Toutes les variations de la nature sont prétextes à des fêtes et des célébrations. Les premières neiges, l’apparition des fleurs au printemps mais aussi les équinoxes par exemple, sont autant de raisons pour parer les demeures d’ornements, mettre ses plus beaux atours et chanter et danser toute la nuit. Les Elfes sont très festifs, même si les manifestations de joie des humains peuvent leurs sembler trop exubérantes, ils ne peuvent résister longtemps au désir de s’amuser.

Outres les fêtes de tous genres, ce peuple se plie de bon gré à plusieurs usages qui perdurent depuis toujours. La politesse et le respect sont élémentaires, et un refus net à une invitation est outrageux, sauf si l’interlocuteur a su briller de tact et de diplomatie.

Relation et style de vie en Sindar

Comme les Elfes tiennent beaucoup à leur intimité, ils défendent farouchement leur territoire et les intrus n’ont souvent pas le temps d’aller loin avant de sentir la morsure d’une flèche. Toutefois, les Elfes sont enclins à sortir de leur territoire pour commercer avec les peuples des environs. Ils apprécient les talents des autres races et, dans certains cas, de réelles amitiés peuvent se développer, mais en général, les affiliations sont plutôt temporaires et servent un intérêt commun.

Avec le temps, quelques individus en sont venus à apprécier la vie en ville, mais leur appréciation de la nature transparait toujours dans leur domicile et leurs habits.

Description

La plupart des Elfes favorisent les vêtements aux couleurs naturelles ainsi que les teintes douces. Ils apprécient les voilages et les tenues aériennes lorsqu’ils déambulent dans leurs grandes cités nichées entre les arbres, mais préfèrent d’élégants ensembles de cuir ornementé lorsqu’ils voyagent armés d’arc et d’épées longues.

Une peau imberbe, un corps svelte et des oreilles pointues suffisent à les démarquer.

Prérequis

  • Oreilles pointues
  • Carrure svelte
  • Aucun poil apparent